Actualités

Tribune libre dans Ouest France: La paix au cœur des alternatives pour l’humanité

Publié le Mis à jour le

« La paix, élément incontournable de tout projet global pour l’humanité. »

Cinq personnalités signent ce point de vue qui réclame la paix comme compas pour répondre à l’urgence climatique : Roland Nivet, porte-parole national du Mouvement de la Paix ; Michel Thouzeau, co-animateur du collectif national En marche pour la Paix; Alain Rouy, secrétaire de l’Association internationale des éducateurs à la paix ; Lisa Sylvestre, co-animatrice en France du projet Des arbres pour la Paix ; Annick Weiner, Pugwash France et AAFV (Association d’amitié franco-vietnamienne).

La situation internationale est marquée par une cristallisation de différentes crises : écologique, sociale, politique, porteuses de menaces graves pour l’humanité. Elles mettent en cause la biodiversité et les conditions de la vie sur terre, entretiennent injustices, guerres et violences, contribuent à un rétrécissement des espaces démocratiques favorisant la montée des extrêmes droites. Lire la suite de l’article »

Journée internationale de la Paix : Jean Ziegler, parrain des marches pour la paix 2019

Publié le Mis à jour le

Message de Jean Ziegler, Professeur de Sociologie, qui a accepté de parrainer les Marches pour la Paix du 21 septembre 2019 en France. Jean Ziegler a été successivement rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation, puis vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations unies (ONU). Il n’a cessé de se battre contre la faim et la malnutrition, en faveur des déshérités, de la justice internationale et de la paix.


Pour la paix, le climat, la justice sociale, pour un monde enfin humain

J’apporte mon soutien résolu à l’édition 2019 des marches pour la paix qui auront lieu en France le samedi 21 Septembre 2019 dans le cadre de la journée internationale de la paix sous l’intitulé « Pour un climat de paix: stop les guerres, stop les violences, stop la misère. »

Ces mobilisations et convergences citoyennes bénéficient de tout mon soutien car elles portent l’espoir d’un monde de paix et de justice, d’un monde enfin humain.

Je me réjouis que l’appel du secrétaire général de l’Onu soit placé sous la double urgence de l’action pour la paix et pour le climat.

En effet les urgences sont là : pour la paix et le désarmement en particulier nucléaire qui constitue une menace permanente pour la survie de l’humanité, pour le climat, pour la justice sociale, pour les droits humains et les libertés démocratiques face à la montée des extrêmes droites et la répression des mouvements sociaux. Lire la suite de l’article »

Appel commun : La lutte contre le dérèglement climatique passe aussi par le désarmement nucléaire

Publié le Mis à jour le

Huit organisations lancent un appel à l’occasion de la Journée internationale de la paix

Le 21 septembre de chaque année, une Journée internationale de la paix est célébrée dans le monde entier à l’initiative de l’ONU, elle vise au renforcement des valeurs de paix parmi toutes les nations et tous les peuples. Cette année, son thème portera sur la lutte contre le dérèglement climatique, sous l’intitulé général « Action climatique, action pour la paix ».

Dans le message qu’il a publié à cette occasion, Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU, rappelle à quel point l’urgence climatique mondiale menace la sécurité et la stabilité. Les menaces pesant sur les littoraux s’aggravent, la sécheresse et la désertification progressent, les catastrophes et phénomènes météorologiques extrêmes se multiplient, les différends nés de l’épuisement des ressources s’aggravent, autant de phénomènes qui peuvent être source de conflits et de guerres condamnant des populations entières à devenir des réfugiés climatiques. Lire la suite de l’article »

L’affiche d’Alexia Henry : une création au service de la paix et du climat

Publié le Mis à jour le

Le Mouvement de la Paix : Comment est née cette coopération entre le Collectif du 21 septembre et  vous ?
Alexia Henry: Je suis étudiante en deuxième année de communication visuelle dans le but de devenir directrice artistique/graphiste. Ma mère, graphiste/maquettiste au Mouvement de la Paix, m’a sollicitée pour faire partie d’un concours visant la réalisation de l’affiche du 21 septembre 2019 « Journée internationale de la Paix », avec pour thèmes: la paix et le climat. Je suis très sensible à ces deux thèmes qui me sont chers et je me suis lancée dans ce projet avec une grande motivation et un réel enthousiasme.

LMP: Quel message vouliez-vous faire passer à travers cette œuvre ?
A.H: L’écologie et la paix sont pour moi des enjeux majeurs de notre société. Deux grandes causes qui concernent chacun d’entre nous. Quand on voit que le dérèglement climatique augmente la température moyenne chaque année, il y a de quoi nous alarmer. Si nous continuons sur cette voie, certaines régions du monde vont devenir inhabitables, causer des milliers de réfugiés, d’exilés sur les routes, voire des milliers de morts. Comme, parmi tant d’autres exemples, la région du nord de la Chine qui comprend Pékin, fortement touchée par la chaleur et un taux d’humidité élevé (selon une étude récente du MIT : Massachusetts Institute of Technology).
Cette inconscience écologique provoque la disparition de millions d’organismes vivants, d’espèces animales et végétales.
En cause, la pêche intensive ou la déforestation qui, en plus de faire disparaître des hectares de forêts, déloge des populations (jusqu’alors coupées du monde) de leur Terre ancestrale. Nous pouvons changer cela, inverser la situation, par des gestes simples. Mais il faut agir vite, il faut agir maintenant ! C’est aujourd’hui que la Terre doit être sauvée, demain il sera trop tard. Les catastrophes naturelles ne sont que la manifestation de l’état de santé de notre planète. Notre Terre est précieuse et unique. Pourtant, l’avidité des hommes l’empoissonne, par ses guerres, sa surconsommation, son besoin de pouvoir et de reconnaissance sociale. Pourquoi dépenser autant dans l’armement et si peu pour l’essentiel comme l’écologie, les besoins humains, l’éducation,… ? Pourquoi créer des armes toujours plus destructives et sophistiquées qui ne font que menacer notre avenir et gangrener notre monde. Que dire de la menace d’un hiver nucléaire ? Nous connaissons aujourd’hui les conséquences de l’arme atomique, pourquoi continuer à l’exploiter ? L’histoire ne nous a-t-elle rien enseignée ?
Nous devons prendre soin de notre planète afin qu’elle devienne le symbole de notre humanisme parfois si aisément oublié.

LMP: Comment votre dessin pour l’affiche exprime t-il cela ?
A.H: J’ai choisi de mettre en avant la Terre. Pour la rendre moins réelle et plus graphique, j’ai opté pour un design géométrique. Cette Terre est composée d’une multitude de petits triangles de couleurs. Chaque continent, pays et île sont distinctement délimités, permettant une compréhension optimale de la géographie de notre planète. Pour symboliser la paix de manière plus prononcée et pacifique, j’y ai incorporé un arc-en-ciel en dégradé. De ce fait et malgré le fait que les pays et continents soient séparés par ces couleurs et ces formes, ils sont unis comme une seule et même entité, à travers l’arc en ciel, symbole de paix. Pour renforcer le côté écologique, j’ai transformé cette terre en fleur, fragile, qu’il faut entretenir afin qu’elle puisse grandir et s’épanouir comme il se doit.
En agissant pour le climat, nous agissons pour la paix, l’un ne va pas sans l’autre. Ils sont étroitement liés, c’est ce que j’ai voulu laisser transparaître dans mon visuel.

Communiqué commun de la CGT et du Mouvement de la Paix pour la journée internationale de la Paix du 21 septembre 2019

Publié le Mis à jour le

La CGT et le Mouvement de la paix s’inscrivent dans la réussite des différentes et multiples initiatives organisées partout en France à l’occasion de la Journée internationale de la Paix, le 21 septembre 2019.
Cette année, l’ONU a placé cette journée sous la double thématique «action climatique, action pour la paix».
Pour nous, la justice sociale, les enjeux de démocratie dans tous les secteurs de la vie sociale et professionnelle, les enjeux climatiques, environnementaux et de biodiversité sont constitutifs de la construction de la paix. Lire la suite de l’article »

Communiqué : Journée Internationale de la Paix Samedi 21 Septembre 2019

Publié le Mis à jour le

Communiqué du Mouvement de la Paix
Pour le Collectif national « En Marche pour la Paix » et le « Collectif 21 Septembre »

Progressivement, des initiatives se mettent en place dans toute la France pour la Journée internationale de la Paix du samedi 21 septembre 2019, qui a été placée par l’ONU sous la double thématique « action climatique, action pour la paix ».

Le Mouvement de la Paix, en tant que coordonnateur des deux collectifs, souligne que toutes les organisations ont unanimement adopté comme intitulé global pour le 21 septembre en France  « Pour un climat de paix : stop les guerres, stop les violences, stop la misère », permettant d’associer les luttes pour la paix et le climat et d’inscrire clairement l’urgence climatique dans les priorités de l’action pour la paix au même titre que le désarmement nucléaire.

Elles entendent affirmer dans le même temps, le 21 septembre, que les alternatives pour la construction de la paix sont à bâtir à travers le respect des droits humains et la justice sociale, faisant ainsi la liaison avec les manifestations sociales en cours, que ce soit la manifestation du 24 septembre pour les retraites ou les actions des gilets jaunes pour plus de justice et de démocratie.

Le Mouvement de la Paix et les deux collectifs entendent ainsi faire de la Journée internationale de la paix, une journée de convergences avec la volonté d’organiser des initiatives publiques dont les marches pour la Paix dans le plus grand nombre possible de communes en France et ainsi, converger les actions à travers ce slogan : « Agissons ensemble pour la paix, le climat, la justice sociale, les droits humains et  le désarmement nucléaire ». 

A Paris, le 10 septembre 2019

Lire la suite de l’article »

Arbres de paix, avec l’ONG « Paix et Bienveillance en Action »

Publié le Mis à jour le

Les arbres sont nos plus fidèles amis, ils sont sur Terre depuis des millénaires, et leur sagesse est immense.

Notre survie en tant qu’êtres humains dépend fortement de notre activité à régénérer suffisamment d’Arbres dans le monde.

Poumons de la planète, Les Arbres sont aussi un symbole fort de Paix, de sagesse, d’unité et d’harmonie, et aussi d’espoir pour les nouvelles générations.

D’ailleurs, dans beaucoup de traditions du monde, nous plantons des Arbres pour les enfants qui viennent de naître.

Au Mouvement de la Paix, nous plantons des Arbres pour l’humanité en Paix, et avec l’ONG Paix et Bienveillance en Action, nous inaugurons des Arbres de Paix, symbolisant la sagesse, la grandeur, et qui rassurent et calment les enfants. 

Pour plus d’informations :

100 jours avant la Journée internationale de la paix, le Secrétaire général des Nations unies lance un compte à rebours pour l’urgence climatique

Publié le Mis à jour le

Le message du Secrétaire Général de l’ONU, M. António Guterres, publié 100 jours avant la Journée internationale de la paix 2019 :

Le 13 juin 2019 – Chaque année, le 21 septembre, l’Organisation des Nations Unies appelle les nations et les peuples du monde entier à déposer les armes et à s’engager à nouveau à coexister en harmonie. À 100 jours de la prochaine Journée internationale de la paix, je lance le compte à rebours en invitant chacun et chacune à réfléchir à la question pressante que nous avons retenue pour thème.

« Action climatique, action pour la paix », le message est clair. L’urgence climatique mondiale menace la sécurité et la stabilité. Du fait de ses conséquences dévastatrices, des millions de personnes désertent les littoraux et l’intérieur des terres, désormais inhabitables, à la recherche d’un lieu sûr et d’une vie meilleure. Les catastrophes et phénomènes météorologiques extrêmes se font de plus fréquents et violents, et les différends nés de l’épuisement des ressources risquent de dégénérer en conflits climatiques.

J’étais le mois dernier dans le Pacifique Sud. J’y ai vu ce que doivent endurer celles et ceux que ce danger existentiel frappe de plein fouet. Cet horizon qui s’assombrit, ce n’est pas celui d’îles au bout du monde, c’est notre horizon à tous et à toutes. L’action climatique n’attend pas. Elle est l’affaire de chacun et chacune.

Il nous faut être ambitieux et, dans cet esprit, j’ai convoqué un Sommet sur l’action pour le climat le 23 septembre au Siège de l’Organisation des Nations Unies, à New York. J’ai demandé aux chefs d’État et de gouvernement de venir avec des propositions concrètes et réalistes pour accélérer encore la mise en œuvre de l’Accord de Paris et amorcer une transition radicale vers un avenir plus propre, plus sûr et plus vert. Dans cette entreprise, ils seront portés par les appels pressants des jeunes femmes et jeunes hommes du monde entier qui ont bien compris que leur avenir est en jeu.

C’est le combat de notre génération et c’est une course contre la montre. Nous pouvons l’emporter, nous devons l’emporter. Les moyens ne manquent pas : taxer la pollution, pas les personnes ; cesser de subventionner les combustibles fossiles ; arrêter de construire de nouvelles centrales à charbon d’ici à 2020 ; transformer l’économie grise en économie verte. Je compte sur votre appui constant. Il nous faut bâtir ensemble un monde dans lequel nous puissions vivre en harmonie avec autrui et avec notre environnement.

21 septembre 2018, une vigoureuse Journée internationale de la Paix

Publié le Mis à jour le

L’affiche de la Journée Internationale de la Paix 2018, réalisée par la jeune artiste Emilie Biens.

Déclaration du Mouvement de la Paix

Depuis le 21 septembre 2017, encore une année d’horreurs, mais aussi de nombreuses raisons d’espérer.

L’horreur, ce sont ces dizaines de milliers de migrants rejetés et ces milliers d’entre eux femmes et enfants compris qui se noient. Ce sont les centaines de palestiniens de Gaza manifestant pacifiquement abattus par les soldats israéliens, les populations de Syrie, du Yémen victimes des bombardements. Ce sont la montée des propos xénophobes et racistes dans la population et l’élection en Europe de dirigeants délibérément éloignés des valeurs humaines de la culture de paix. Ce sont aussi la récente augmentation des dépenses militaires y compris nucléaires, la guerre économique déclenchée par Donald Trump – et qui menace la stabilité mondiale.

Mais les ripostes s’organisent partout dans le monde et des avancées inattendues vont dans le sens de la paix, le rapprochement dit des deux Corées, la réconciliation entre l’Ethiopie et l’Erythrée, l’élection et les propos du nouveau président mexicain entre autres. Le sondage réalisé fin juin par l’IFOP pour notre Mouvement, La Croix et Planète-Paix montre que 76 % des Français sont en faveur de l’engagement de la France dans un processus d’élimination des armes nucléaires.

Dans son message pour la Journée internationale de la Paix, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies indique que le thème de cette année est : « Le droit à la paix 70 ans après l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme ». Cela devrait permettre une large mobilisation. La belle affiche d’Émilie Biens du collectif 21 septembre devrait pouvoir être dans de nombreuses villes et dans beaucoup d’écoles, de collèges, de lycées, d’écoles supérieures et d’universités. Espérons qu’elle sera présente aussi dans de nombreux journaux et quelques journaux télévisés.

Pour la troisième fois consécutive, le 21 septembre se prolongera le samedi suivant, cette année le 22 septembre, par les Marches pour la Paix à l’appel du collectif très large des marches pour la paix et qui permettra à de nombreuses personnes et associations, y compris des associations de communautés étrangères, d’exprimer leur rejet de la guerre et leur volonté de vivre dans un monde de paix. Des villes nouvelles annoncent des défilés, une trentaine rien qu’en Bretagne, des partenaires se font le relais du 22 septembre. Un site créé récemment permet d’être informé.

Voir le site du collectif 21 septembre : www.21septembre.org
Voir aussi le site du collectif des Marches pour la Paix : www.collectifpaix.org

De contacts nouveaux se créent chaque jour y compris au niveau des ONG internationales.

Cette année, la Journée internationale de la Paix sera célébrée par le comité de liaison UNESCO/ONG à Tunis le 28 septembre avec la participation des amis tunisiens qui ont obtenu en 2015 le prix Nobel de la Paix. Il sera précédé les 26 et 27 septembre du forum des migrants et sera suivi le 29 septembre par une journée pour les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Oui, dans ce monde calamiteux, les raisons d’espérer sont plus nombreuses qu’on le croit, oui le 21 septembre 2018 sera une vigoureuse Journée internationale de la Paix.

A Paris, le 18 septembre 2018
Le Mouvement de la Paix – France

Voir la déclaration en PDF

Emilie Biens, un dessin scientifique au service de la Paix

Publié le Mis à jour le

Cet article est paru dans le numéro de Septembre 2018 du magazine Planète Paix.

Voir l’article en PDF

Le 21 septembre, célébrons la Journée Internationale de la Paix !

Publié le Mis à jour le

La Journée internationale de la paix est observée chaque année, partout dans le monde, le 21 septembre. L’Assemblée générale a consacré cette Journée au renforcement des idéaux de paix, tant au sein des nations et des peuples qu’entre ceux-ci.

L’affiche de la Journée Internationale de la Paix 2018, réalisée par la jeune artiste Emilie Biens.

En 2015, constatant qu’il ne sera pas possible de construire un monde pacifique sans prendre des mesures pour parvenir au développement économique et social de tous partout dans le monde et pour garantir que les droits de tous seront protégés, les États Membres de l’Organisation des Nations Unies ont adopté les 17 objectifs de développement durable. Les objectifs de développement durable couvrent un large éventail de questions, notamment la pauvreté, la faim, la santé, l’éducation, les changements climatiques, l’égalité des femmes et des hommes, l’eau, l’assainissement, l’énergie, l’environnement et la justice sociale.

L’objectif 16 des objectifs de développement durable, dénommé « Paix, justice et institutions efficaces », met l’accent sur la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, l’accès à la justice pour tous et le renforcement des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

Une société pacifique est une société où la justice et l’égalité existent pour tous. La paix permettra à un environnement durable de voir le jour et un environnement durable contribuera à promouvoir la paix.

Le droit à la paix: 70 ans après la Déclaration universelle des droits de l’homme

Le thème 2018 célèbre le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

La Déclaration universelle des droits de l’homme est un document de référence dans l’histoire des droits fondamentaux. Élaborée par des représentants issus de différents milieux juridiques et culturels à travers le monde, la Déclaration a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies à Paris le 10 décembre 1948 comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations.

La Déclaration universelle, le document le plus traduit au monde et disponible dans plus de 500 langues, est aussi pertinente aujourd’hui qu’elle l’était au moment de sa proclamation.

« Il est temps que toutes les nations et tous les peuples respectent les engagements de la Déclaration universelle des droits de l’homme qui reconnait la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et leurs droits égaux et inaliénables. Cette année marque le 70e anniversaire de ce document majeur. » — António Guterres, Secrétaire général de l’ONU

Emilie Biens a réalisé l’affiche 2018.

L’article 3 de la Déclaration universelle dispose que « tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ». Ces éléments ont établi les fondements de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Pourtant, la Déclaration universelle ne contient pas d’article distinct sur « le droit à la paix ». C’est pourquoi, cette année, nous vous demandons :

Que signifie pour vous « le droit à la paix » ? Partagez vos idées avec nous grâce aux hashtags #peaceday et #standup4humanright.

À l’approche de la Journée internationale de la paix qui aura lieu le 21 septembre, nous invitons chacun d’entre vous à agir.

Vous pouvez appuyer l’objectif 16 Paix, justice et institutions efficaces en cherchant à régler pacifiquement les conflits lorsque ces derniers surviennent autour de vous. En prenant de simples mesures, vous pouvez faire partie de la solution. Vous pouvez empêcher une injustice à l’école ou dans votre communauté en adoptant une approche non violente lors de la résolution du problème et par le signalement de délits potentiels, notamment le harcèlement en ligne.

Vous pouvez promouvoir les droits fondamentaux grâce au recueil et à la promotion de vidéos présentant autant d’articles que possible dans le plus grand nombre de langues différentes. Enregistrez une vidéo de vous en train de lire l’un des 30 articles de la Déclaration dans l’une des 135 langues actuellement disponibles et partagez votre vidéo avec vos amis.

Vous pouvez vous engager et réagir lorsque les droits de quelqu’un d’autre sont menacés et vous investir pour défendre les droits fondamentaux des autres au travail, à l’école ou autour d’un repas.

Vous pouvez réfléchir à la manière dont chacun d’entre nous peut défendre ces droits au quotidien.

Les droits fondamentaux sont les droits de tous.

Source : ONU

100 jours avant la Journée internationale de la paix, le Secrétaire général des Nations unies appelle à défendre les droits de la personne pour toutes et tous

Publié le Mis à jour le

Le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée internationale de la paix, célébrée le 21 septembre:

13 juin 2018 – La Journée internationale de la paix, célébrée chaque année le 21 septembre, symbolise notre aspiration commune à mettre fin aux conflits sous toutes leurs formes et à protéger les droits de la personne pour toutes et tous. Chaque 21 septembre, l’ONU appelle à un cessez-le-feu mondial de 24 heures, dans l’espoir que nous connaîtrons un jour, dans un avenir proche, un monde sans violence.

Installer la paix ne signifie pas seulement déposer les armes. La paix véritable passe en effet par la défense des droits de la personne pour toutes et tous. C’est pourquoi la Journée internationale de la paix est placée cette année sous le thème suivant: « Le droit à la paix 70 ans après l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme ».

Cette journée se rapprochant à grands pas, redoublons d’efforts pour nous attaquer aux causes profondes des conflits et faire progresser notre action en faveur de la réalisation des objectifs de développement durable, notamment en bâtissant des sociétés inclusives, en assurant l’accès à la justice et en mettant en place des institutions responsables.

Défendons les droits de la personne pour toutes et tous au nom de la paix universelle.

Le 21 septembre, célébrons la Journée Internationale de la Paix !

Publié le Mis à jour le

Chaque année à travers le monde, nous célébrons la Journée internationale de la paix le 21 septembre. Cette journée a été déclarée en 2001 par l’Assemblée générale des Nations Unies en vue de renforcer l’idéal de paix, tant au sein des pays et qu’entre les pays eux-mêmes.

Le thème 2018 célèbre le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

L’affiche de la Journée Internationale de la Paix 2018, réalisée par la jeune artiste Emilie Biens.

Comme chaque année, le Collectif « 21 Septembre » célèbre la Journée Internationale de la Paix, le 21 septembre. Il s’agit de commémorer chaque année la paix par le biais de l’éducation et de la prise de conscience de problématiques liées à la paix et la cessation de la violence.

Cette Journée a pour but d’inspirer les prochaines générations à devenir des artisans de la paix ! La Journée de la Paix modifie les comportements et encourage à agir pacifiquement tous les jours.

Les incitations à la haine et à la violence se multipliant, il nous paraît important d’accroitre la diffusion de messages de paix et de donner plus de visibilité à cette journée.

Prenez part à notre initiative en nous envoyant des messages, photos, vidéos ou autres !
N’hésitez pas à nous marquer sur les réseaux sociaux en utilisant les #PeaceDay et #21Sept.

En combinant nos efforts, nous atteindrons la paix !

Pacifiquement,
Le Collectif 21 Septembre

 

Emilie Biens a réalisé l’affiche 2018